Quand la CIA crée ses propres jeux de société pour entraîner ses espions

Publié: mars 18, 2017 dans Amérique

Des formateurs de la CIA redoublent d’inventivité pour inciter à la coopération entre officiers, simuler des crises mondiales et montrer comment collecter correctement des informations sensibles.

Donjons et Dragons et même Magic inspirent la CIA. Trois formateurs de l’Agence centrale du renseignement américain ont révélé cette semaine lors du festival South by Southwest (SXSW), qui se tient chaque année à Austin au Texas, qu’une partie de leur travail consistait à inventer des jeux de rôle et des jeux de société.

Improbable mais vrai. A l’occasion de cette conférence dédiée à l’innovation et aux nouvelles technologies, des journalistes et autres participants ont pu y jouer. Il ne s’agit pas simplement de faire travailler sa logique et de choisir les meilleures stratégies pendant la partie. Les formateurs de la CIA vont plus loin, mettant en avant dans leurs jeux des situations reflétant les réalités des opérations. Bien plus efficaces que des présentations visuelles classiques et réunions terriblement ennuyeuses, selon David Clopper, l’un de ces fameux formateurs de la CIA, rencontré par un reporter du site américain Ars Technica au festival SXSW .

Un Pandemic version espions

Ce dernier est entré à la CIA il y a seize ans et a commencé à créer des jeux pour l’agence en 2008. Parmi ceux qu’il a développés : Collection (pour collecte de données, en français). Un jeu de plateau coopératif rappelant Pandemic, très populaire parmi les amateurs de jeux de stratégie .

En bref : un groupe de joueurs, aux rôles différents au sein de la CIA, doit résoudre ensemble trois crises majeures à travers le monde (avant que l’une d’entre elles ne devienne incontrôlable), en collectant le plus possible d’informations confidentielles et en prenant les bonnes décisions. Les joueurs peuvent être confrontés à l’Etat islamique, à un conflit en mer de Chine ou à des sources mal informées.

« Nous avons assisté à des parties pendant lesquelles les joueurs ont pris le temps de communiquer les uns avec les autres, de parler de la façon d’avancer ensemble, de la stratégie à adopter (..). Ils ont eu tendance à gagner. Aux tables où une personne jouait de son côté ou coopérait très tard dans la partie, les crises n’ont pas pu être résolues », a indiqué David Clopper. L’objectif pour lui est de démontrer l’importance de la collaboration sur le terrain.

Traquer un « méchant armé »

La CIA a aussi développé un jeu de cartes, Collection deck, qui se concentre sur les méthodes pour collecter des informations et aide à faire la différence entre ce qui est confidentiel ou non. Cartes en main, des joueurs doivent exceller en renseignement, sachant que leurs adversaires peuvent poser d’autres cartes, représentant des obstacles, afin de les contrer. Par exemple : un joueur décide d’utiliser un satellite pour prendre une photo sensible, mais un de ses opposants le bloque en jouant une carte « échec de la station au sol », relate une journaliste de CNN , également présente à Austin cette semaine. Un concept très proche de Magic et Pokémon.

Un autre formateur de la CIA, Volko Ruhnke, a lui développé un jeu de plateau baptisé Le Caïd : La traque d’El Chapo, utilisé « pour former des analystes qui pourraient travailler avec les forces de l’ordre (…) pour traquer un méchant armé, bien défendu, et bien protégé ».

Simulation du conflit en Afghanistan

Ce même formateur a d’ailleurs déjà commercialisé un jeu de société simulant le conflit en Afghanistan, dans lequel les joueurs font face à des questions d’ordre militaire, politique et économique. D’après lui, cela donne aux gens « une bien meilleure compréhension des problèmes que rencontre l’Afghanistan moderne ».

On aurait pu croire que la CIA utilise davantage les jeux vidéo en formation. Mais comme le fait remarquer Rachel Grunspan, formatrice également : « Ils sont beaucoup plus difficiles à adapter (…) Les situations de conflits dans le monde changent rapidement et modifier un jeu vidéo est beaucoup plus ardu et lent. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s