L’Espagne a espionné le Maroc entre 2007 et 2014

Publié: février 18, 2015 dans Afrique, Cyber-espionnage, Europe
Tags:, , ,
 L'Espagne a espionné le Maroc entre 2007 et 2014

L’Espagne a espionné le Maroc entre 2007 et début 2014, nous apprend le quotidien El Mundo. Au cours de cette période, les services secrets ibériques ont infiltré les téléphones et les ordinateurs de l’administration marocaine, grâce à un logiciel espion « cheval de troie », baptisé « Careto ».

Le gouvernement espagnol espionnait en fait plusieurs pays à travers le monde, dont la Grande-Bretagne, la France, le Venezuela, les Etats-Unis, la Libye, l’Iran, et surtout le Brésil, pays où les entreprises espagnoles investissent le plus.

Outre la téléphonie mobile au Maroc, 383 adresses « IP » ont été infectées par les services de renseignements de Madrid, principalement les téléphones et les ordinateurs se connectant via « Euskaltel ».

L’auteur de l’article, Ignacio Cembrero, raconte comment l’agence nationale du renseignement a demandé à un de ses agents, un certain David Vidal en 2005, de collecter le maximum de numéros de téléphones de responsables marocains, pour y infiltrer le logiciel malveillant « Careto ».

Dans un livre sorti en 2014, David Vidal écrit : « si vous connaissez le numéro d’un officier de police et vous y injectez « Careto », l’officier parlera avec le directeur général de la police, qui appellera à son tour le ministre de l’Intérieur, et c’est ainsi que se propage le logiciel malveillant ».

« Careto » a été découvert par la célèbre société de cybersécurité « Kaspersky », qui en a révélé l’existence sur son site internet en février 2014, lors d’une conférence en République Dominicaine. Immédiatement après l’annonce de sa découverte, le cheval de Troie a été désactivé.

Si « Careto » a été mis hors service, l’Espagne n’a pas lâché son voisin du sud pour autant, la péninsule ibérique a créé en effet en 2011, un service de renseignement dédié à l’espionnage économique, dont l’un des principaux centres d’intérêt est le Maroc.

Le département dépendant directement du Chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, a pour principal objectif de détecter les opportunités d’investissements pour les entreprises ibériques au Maroc, mais aussi et surtout, faire face à l’avancée de la France en Afrique.

Source : Marocains du monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s