Des attentats terroristes avortés en Tunisie

Publié: février 10, 2015 dans Afrique, Terrorisme
Tags:, , , ,

Les assaillants projetaient d’exécuter plusieurs attentats au lendemain de l’installation du nouveau gouvernement. C’est encore le renseignement qui a permis, à ne pas en douter, d’avorter le complot, mais c’est surtout grâce à cette stratégie mise en oeuvre entre les forces de sécurité tunisiennes et le département du renseignement et de sécurité algérien qui vise à placer le renseignement au coeur de la lutte antiterroriste. La coordination entre les deux services semble un succès du fait que le département du renseignement et de sécurité très au fait des donnes actuelles sur le terrain, mais aussi en raison de son expérience incontestable, a réussi en un temps record à réunir toutes les informations visant la stabilité du pays voisin. En effet, des sources très bien informées avancent que les autorités militaires tunisiennes ont été averties à temps pour déjouer la série d’attentats prévus par des terroristes, dont certains rentrent de Syrie, contre des édifices étatiques et sécuritaires de la Tunisie. Les services de renseignement algériens ont pu donner l’alerte à leurs homologues tunisiens 48 heures avant la mise en oeuvre des attaques. Les criminels ont été arrêtés dans plusieurs régions du pays alors qu’ils préparaient des actes terroristes contre des cibles civiles et sécuritaires à Tunis et dans d’autres villes du Sud tunisien. Parmi les terroristes arrêtés figurent des éléments qui reviennent de Syrie confirmait le ministère de l’Intérieur tunisien. A l’origine de ce plan d’attaque, un certain Mourad Gharselli, activement recherché. Ce terroriste est considéré comme le bras droit d’un certain Lokman Abou Sakhr connu des services de sécurité en Algérie pour ses nombreux crimes, notamment à Tébessa et Khenchela mais aussi dans plusieurs régions de l’Algérie. Il a été condamné à la peine capitale par le tribunal criminel d’Alger. Les deux activent pour le compte de la branche Okba Ibn Nafaâ aux côtés de la branche Ansar Charia portée sur la liste noire des organisations terroristes par les USA. Les forces de l’ANP mobilisées au niveau des frontières Est ont su hausser l’état d’alerte pour faire face à d’éventuelles infiltrations. Déjà mobilisées de jour comme de nuit, les forces de l’ANP bien imprégnées de la menace qui provient des pays voisins, notamment la Libye où l’organisation terroriste appelée l’Etat islamique à trouvé refuge, ont renforcé le dispositif sécuritaire. Les mouvements suspects des terroristes démasqués par l’ANP aux frontières indiquées aux forces tunisiennes demeurent aussi un risque pour l’Algérie, d’où l’annonce de cette alerte maximale. Pour rappel, le vaste plan terroriste qui visait des sites sécuritaires et civils, dont, le ministère de l’Intérieur tunisien a été déjoué par les unités antiterroristes de la Garde nationale, appuyées par d’autres unités de celle-ci. Un échec qui poussera les terroristes à réfléchir mûrement avant de s’y aventurer. Les opérations en Tunisie sont toujours en cours selon nos sources, avec la coordination sécuritaire entre les deux pays.

L’Expression.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s