Elio Di Rupo soupçonnait l’armée belge d’avoir piraté Belgacom

Publié: février 5, 2015 dans Cyber-espionnage, Europe
Tags:

<br />
Elio Di Rupo. Photonews<br />

L’ex-Premier ministre Elio Di Rupo a écrit en septembre 2013 au général-major Eddy Testelmans, le dirigeant du SGRS (les services de renseignement militaires), afin de l’interroger sur l’implication éventuelle de ses services dans ce piratage informatique. Le socialiste y demande également si l’armée belge a aidé un pays étranger à pénétrer les infrastructures de l’opérateur belge, révèle L’Echo.

Il a depuis lors été clairement établi que ce piratage informatique est le fait des services de renseignement britanniques, dans le cadre d’une opération anti-terroriste.

La porte-parole d’Elio Di Rupo indique que «les renseignements au sujet de Belgacom venaient des services de renseignement eux-mêmes». Est-ce à dire que la Sûreté de l’Etat (renseignements civils) a mal tuyauté l’ancien Premier ministre à propos des renseignements militaires ?, s’interroge le quotidien économique et financier.

Ces soupçons ont été très mal reçus dans les rangs militaires. C’est d’ailleurs l’armée belge qui a aidé le parquet fédéral à débusquer la véritable origine du piratage.

Le Soir (Bruxelles).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :